L’EQUIPE DE FRANCE S’ENVOLE POUR LES MONDIAUX DU MEXIQUE

Posted - News Posted for France News, World Surfing News.

PUYO_men_long_distance_ISA_michael_tweddle_7-2_smallEmmenée par son champion du monde Titouan Puyo (à gauche en short rouge), l’équipe de France de Stand Up Paddle s’envole mercredi matin pour les championnats du monde au Mexique. (Photo ISA)

L’Equipe de France de Stand Up Paddle s’envole de Paris ce mercredi 6 mai pour le Mexique, pays hôte des quatrièmes championnats du monde de Stand Up Paddle du 10 au 17 mai. 

La sélection française, composée de 7 athlètes, 5e l’an passé au Nicaragua, ambitionne de monter sur le podium au classement des nations.

L’EQUIPE DE FRANCE

SUP Race : Eric Terrien, Titouan Puyo, Arthur Daniel ; Céline Guesdon 

SUP Surf : Antoine Delpero, Jérémy Massière ; Caroline Angibaud

Un an après le Nicaragua, l’équipe de France retrouve l’Amérique centrale pour les championnats du monde de SUP. La Direction Technique Nationale a décidé de faire confiance aux six mêmes sélectionnés que l’an passé, en plus desquels elle a ajouté une place dans la catégorie SUP race (course en ligne). 

Emmenée par ses champions du monde Antoine Delpero (2012) et Titouan Puyo (2014), l’équipe de France tentera de placer un maximum de ses représentants sur les podiums. 

En plus de Delpero et Puyo, les chances de médailles se nomment : Caroline Angibaud (en argent l’an passé), Eric Terrien (en bronze en 2012 et 2014), Jérémy Massière (5e l’an passé). Céline Guesdon (7e en 2014) et le nouveau venu Arthur Daniel (vainqueur des sélections début avril).

LES FRANCAIS EN BREF

Antoine Delpero

29 ans – Club : Bascs (Biarritz, Pays Basque)

Catégorie : Sup Surf

Champion du monde 2012, 3e mondial en 2013 et 2014

Jérémy Massière

31 ans – Club : Lou Bisca (Biscarrosse, Landes)

Catégorie : Sup Surf

N.5 mondial en 2014, champion de France 2014

Caroline Angibaud

32 ans – Club : Breteam (Sables d’Olonne, Vendée)

Catégorie : Sup Surf

Vice-championne du monde 2014, n.6 World Series 2014

Eric Terrien

33 ans – Club : JPS44 (Nantes, Loire Atlantique)

Catégorie : Sup race

Médaille de bronze aux Mondiaux 2012 et 2014, n.7 World Series 2014

Titouan Puyo

23 ans – Club : Big Bananas (Bourail, Nouvelle-Calédonie)

Catégorie : Sup race

Champion du monde Longue Distance 2014

Arthur Daniel

19 ans – Club : WSA (Guidel, Morbihan)

Catégorie : Sup Race

7e des championnats de France 2014, champion de France espoir 2012

Céline Guesdon

36 ans – Club : Paddling in Antibes (Antibes, Var)

Catégorie : Sup Race

N.7 mondiale 2014, Championne de France 2014

LES TEMPS FORTS

La compétition débutera lundi 11 mai après la cérémonie d’ouverture la veille. Parmi les temps forts de la semaine :

Mardi 12 mai : la Longue Distance dames 

Mercredi 13 mai : la Longue Distance messieurs 

Samedi 16 mai : finales SUP Surf 

Dimanche 17 mai : finales Technical race et relais 

LE PROGRAMME COMPLET

Dimanche 10 mai

Cérémonie d’ouverture

Lundi 11 mai

SUP Surf éliminatoires

Mardi 12 mai

Longue Distance dames SUP et Paddleboard

Mercredi 13 mai

Longue Distance messieurs SUP et Paddleboard

Jeudi 14 mai

SUP Surf éliminatoires

Vendredi 15 mai

Technical Race éliminatoires

Samedi 16 mai

Finales SUP Surf et éliminatoires Relais

Dimanche 17 mai

Finales Technical Race

Finale Relais

Cérémonie de clôture

LES MONDIAUX 2015

Organisés par l’International Surfing Association depuis 2012, ils auront lieu au Mexique, qui accueille un évènement de l’ISA pour la première fois de son histoire. 

Ces Mondiaux délivreront 12 titres mondiaux, 10 en individuels, le titre en relais mixte, le titre par nations au classement des points en individuel.

LES DISCIPLINES

SUP Surfing : Messieurs (2 participants) et dames (1 participante)

SUP Race Technical : Messieurs (2) et dames (1)

SUP Race Longue Distance : Messieurs (2) et dames (1)

Paddleboard* Race Technical et Longue Distance : Messieurs (2) et dames (2)

Relais : Sup Race Messieurs (1) et dames (1) ; Paddleboard Messieurs (1) et dames (1)

LE PLATEAU

Pour la première fois en quatre éditions, Hawaii va participer à la compétition (à noter que les Etats-Unis présentent une équipe nationale et l’état de Hawaii a la sienne, particularité de l’ISA et du surf en général). Tenant du trophée depuis la première édition en 2012 (Pérou), l’Australie voit donc arriver un très sérieux adversaire. Les Etats-Unis, l’Afrique du Sud, la France, l’Espagne, la Nouvelle-Zélande, sont les nations fortes de ces Mondiaux 2015 qui regrouperont près d’une trentaine de pays. Parmi lesquels, les Pays-Bas et les îles Vierges font leur entrée dans la compétition.

La venue de Hawaii permettra de voir en action le N.1 mondial en race Connor Baxter, tout comme Zane Schweitzer et Mo Freitas, eux aussi de l’archipel polynésien. 

Côté australien, le trio Jackson Close, Jordan Mercer et Beau Nixon représentera les chances de médailles pour les Aussies. Danny Ching, Candice Appleby, et Izzi Gomez porteront les espoirs des USA.  

LE SPOT DE SURF

Un pic gauche-droite sur un fond de rochers. La droite est plus longue, mais la gauche plus creuse. En dessous du mètre, la vague est poussive. 

La baie est abritée de la direction habituelle de la houle (sud-ouest). Toutefois, en mai, il y a la possibilité d’avoir de grosses houles et, donc, des vagues de 2 à 3 mètres + qui ferment en barre au large.

LES PARCOURS 

Technical Race

Départ et arrivée sur la plage

5,5 km comme suit : 1 tour de 1 km + 3 tours de 1,5 km

3 passages de transition sur la plage (50 à 100 m)

8 bouées de contournement

Passage à proximité des rochers au sud de la baie

Passage à proximité du spot de surf au nord de la baie

Longue Distance

Départ et arrivée sur la plage

21 km comme suit : 3 tours de 7 km

3 bouées de contournement

1 bouée à proximité des rochers au sud de la baie

1 bouée au large au nord de la baie

1 bouée en face de l’arrivée

 

LE CLIMAT

Début de l’été

Température extérieure : 30 à 33°

Température de l’eau : 25°

Fort taux d’humidité

* PADDLEBOARD

Comme lors des trois éditions précédentes de ces Mondiaux de l’International Surfing Association (ISA), des épreuves de Paddleboard (rame allongée sur des planches) sont programmées. La Fédération Française de Sauvetage et Secourisme qui a délégation de cette discipline n’enverra pas d’athlète pour renforcer l’équipe de France de la FF Surf. De fait, l’encadrement choisira sur place qui des sélectionnés « doubleront » les épreuves afin de rapporter des points à l’équipe. Rappelons que l’an dernier, Caroline Angibaud avait notamment pris la 6e place en paddleboard technical race. 

HISTORIQUE 

2012 : Pérou (champion : Australie)

2013 : Pérou (champion : Australie)

2014 : Nicaragua (champion : Australie)

La France aux Mondiaux 2014 – Nicaragua 

5e place par équipes

1 titre de champion du monde : Titouan Puyo (SUP Longue Distance)

1 médaille d’argent : Caroline Angibaud (SUP Surf)

2 médailles de bronze : Antoine Delpero (SUP Surf), Eric Terrien (SUP Longue Distance)

4e place : Eric Terrien (SUP Technical Race)

5e place : Jérémy Massière (Sup Surf)

6e places : Céline Guesdon (SUP Longue Distance), Caroline Angibaud (Paddleboard Technical Race)

7e places : Titouan Puyo (SUP Technical Race), Céline Guesdon (SUP Technical Race)

11e place : Caroline Angibaud (Paddleboard Longue Distance)

15e place : Antoine Delpero (Paddleboard Technical Race)

16e place : Antoine Delpero (Paddleboard Longue Distance)

Classement des nations :

1. Australie 16.750 pts

2. USA 13.100 pts

3. Brésil 10.667 pts

4. Espagne 10.501 pts

5. France 9.532 pts

6. Mexique 9.398 pts