L’équipe de France en (re)conquête

Posted - News Posted for France News, World Surfing News.

FranceL’équipe de France sera conduite par Amaury Lavernhe, champion du monde l’an dernier à Iquique. Photo: International Surfing Association

Cinquième mondiale l’an dernier, l’équipe de France se rend au Chili dans un mois (6-13 décembre) pour décrocher un second titre de champion du monde des nations de bodyboard après celui de 2011. Les sept sélectionnés français sont : Amaury Lavernhe, Pierre-Louis Costes, Yann Salaün, Martin Mouradian, Milo Delage, Anne-Cécile Lacoste et Kim Véteau.

La sélection soumise par la Direction Technique Nationale a été validée ce lundi matin par le comité directeur de la Fédération Française de Surf. Un après sa cinquième place, déjà à Iquique, l’équipe de France repart au Chili avec la ferme intention d’enlever un titre mondial des nations. Au regard du team concocté par la DTN, la mission est largement dans les cordes des Bleus. Cette sélection a pourtant été revisitée à plus de 50% avec l’apport de nouveaux éléments et du retour de valeurs sures.

Premières pour Salaün et Delage
Amaury Lavernhe, Pierre-Louis Costes et Yann Salaün, le tout nouveau champion de France, seront alignés en Open. Avec Moz et PLC, le titre mondial de la catégorie reine a de fortes chances d’être de retour en France après celui de Costes en 2011 aux Canaries, l’année du sacre de l’équipe. Vice-champion du monde APB de drop knee le mois dernier, Martin Mouradian retrouve les Bleus après une longue blessure aux cervicales l’an passé.
Première cape mondiale pour le Réunionnais Milo Delage sélectionné en junior après sa démonstration lors des championnats de France fin octobre à Biarritz. Enfin, Anne-Cécile Lacoste (Open) et Kim Véteau (juniors) seront une nouvelle fois du voyage en Amérique du Sud.

La sélection

Open

Amaury Lavernhe (Réunion) : 30 ans ; champion du monde pro en 2010, 2014 ; champion du monde ISA en 2014, champion du monde des nations ISA 2011

Pierre-Louis Costes (Landes) : 25 ans ; champion du monde pro en 2011 ; champion du monde ISA en 2011, champion du monde des nations ISA 2011

Yann Salaün (Bretagne) : 23 ans ; champion de France Open 2015

Junior

Milo Delage (Réunion) : 17 ans ; 3e de l’Eurosurf juniors 2014, champion de France juniors 2015

Drop Knee

Martin Mouradian (Gironde) : 24 ans ; vice-champion du monde pro en 2015, vice-champion du monde ISA en 2012

Dames Open

Anne-Cécile Lacoste (Gironde) : 33 ans ; 5e mondiale en 2012, championne d’Europe 2015, championne du monde par équipes 2011championne du monde des nations ISA 2011

Junior filles

Kim Véteau (Guadeloupe) : 18 ans ; Championne de France espoirs en 2014 et 2015

Staff

Nicolas Padois (team manager), Pierre-Marc Gaillard (préparateur physique)

Le site officiel : http://isaworlds.com

La France aux Mondiaux de Bodyboard ISA

2014 : L’équipe de France termine l’année en beauté aux championnats du monde ISA de bodyboard à Iquique, au Chili. Amaury Lavernhe s’impose en drop knee et prend la deuxième place en Open où Jérémy Arnoux fait quatrième. Anne-Cécile Lacoste est médaille de bronze chez les dames. Alex Castillo est 5e en juniors. Kim Véteau fait 7e en juniors filles. Maxime Castillo est 25e en Open. L’équipe de France remporte la Aloha Cup (tag team) et prend la deuxième place au classement général des nations derrière le Chili.

2013 : pas de participation

2012 : L’équipe de France termine à la 2e place des Mondiaux ISA bodyboard à Isla Margarita, au Venezuela. Maxime Castillo devient champion du monde U18, Martin Mouradian est vice-champion du monde drop knee, Yoan Florantin est médaille de bronze en Open

2011 : L’équipe de France est championne du monde de bodyboard ISA aux Canaries. Pierre-Louis Costes est champion du monde, Amaury Lavernhe est vice-champion du monde, Anne-Cécile Lacoste est vice-championne du monde dames, Maxime Castillo est 5e en U18.

L’International Surfing Association

L’I.S.A. est la fédération internationale reconnue par le Comité International Olympique (C.I.O.) pour diriger, organiser et promouvoir la pratique du surf dans le monde entier. Elle regroupe à ce jour 97 pays membres, dont la France. L’I.S.A. organise les championnats du monde annuels de surf depuis 1964. Ces championnats se disputent par équipe avec un quotas de sélectionnés. Ils délivrent des titres individuels, un titre en relais et un titre des nations.

Les Mondiaux de bodyboard de l’I.S.A.

L’I.S.A. organise les championnats du monde de bodyboard chaque année depuis 2011. Auxquels une vingtaine de pays participent, dont la France.

Si les championnats du monde de bodyboard existent depuis 2011 dans une forme indépendante des autres disciplines du surf, le bodyboard est une tradition au sein des Mondiaux ISA depuis 1988, année du premier titre décerné. Cette année, deux Français participaient pour la première fois avec les équipes de France A (métropole) : Franck Lacaze ; et France B (outre-mer) : Stéphane Sisco.

Jusqu’en 2011, le bodyboard était inclus dans les ISA world games (comme le longboard). La 1re édition des World Bodyboard Championships a donc eu lieu cette année-là aux Canaries; les deux suivantes à Playa Parguito, au Venezuela, puis à iquique, Chili, l’an dernier.

A ce jour, ils sont quatre Français à avoir remporté un titre mondial I.S.A en bodyboard : Nicolas Capdeville (1992 et 2002 en Open), Pierre-Louis Costes (2011 en Open), Maxime Castillo (2012 en junior), Amaury Lavernhe (2014 en drop knee).

La France a remporté le titre mondial des nations en 2011 et le titre en relais en 2014.

Le Chili

Les pays d’Amérique du sud et d’Amérique latine accueillent régulièrement des Mondiaux ISA depuis une demi douzaine d’années. Il s’agit de la deuxième organisation pour le Chili qui n’a encore jamais accueilli de championnats du monde ISA avant 2014.

Les catégories

Cinq titres individuels sont décernés : Open messieurs, Open dames, juniors, juniors filles, drop knee ; Ainsi que le titre en relais (Aloha Cup) et le titre du champion du monde des nations.

Le format de la compétition

Les championnats du monde délivrent des titres individuels dans les 5 catégories ci-dessus. Ils délivrent également un titre mondial par équipes selon le classement des compétiteurs de chaque nation.

Chaque pays dispose ainsi de 7 athlètes : 3 Open messieurs, 1 Open Drop Knee, 1 Open dames, 1 junior messieurs, 1 junior dames.

Le palmarès

Par équipes 

2011 : France

2012 : Brésil [France 2e]

2013 : Brésil [pas de participation]

2014 : Chili [France 5e]

Relais

2014 : France

Open messieurs

2011 : Pierre-Louis Costes (France)

2012 : Eder Luciano (Brésil)

2013 : Eder Luciano (Brésil)

2014 : Tristan Roberts (Afrique du Sud)

Open dames

2011 : Isabela Sousa (Brésil)

2012 : Sari Ohhara (Japon)

2013 : Neymara Carvalho (Brésil)

2014 : Teresa Almeida (Portugal)

Juniors messieurs

2011 : Eduardo Rodríguez (Espagne)

2012 : Maxime Castillo (France)

2013 : Jefferson Bustos (Costa Rica)

2014 : Yoshua Toledo (Chili)

Juniors filles

2012 : Shiori Okazawa (Japon)

2013 : Glorielys Oropeza (Venezuela)

2014 : Carolina Botteri (Chili)

Drop Knee

2011 : Ardiel Jiménez (Espagne)

2012 : Iain Campbell (Afrique du Sud)

2013 : Luis Rodriguez (Venezuela)

2014 : Amaury Lavernhe (France)

Le spot

La compétition va se disputer à Punta 1, un spot au nord de Cavancha Beach, à Iquique. Cet endroit est réputé comme la meilleure vague pour le bodyboard de tout le Chili.

La vague est une droite très creuse qui déferle dans très peu d’eau sur un plateau rocheux. Elle produit des tubes très profonds. Le spot fonctionne à toute les tailles de vagues.

La température de l’air est d’environ 24 degrés à cette période. Celle de l’eau à 18 degrés.

Le programme

La 5e édition des Mondiaux de bodyboard sera officiellement lancée le dimanche 6 décembre après la parade des nations et la cérémonie d’ouverture avec le traditionnel mélange des sables de chaque pays.

La compétition débutera le lendemain, le lundi 7 décembre, pour s’achever le dimanche 13 décembre avec les finales et la remise des prix.

Le décalage horaire est de 4 heures. Quand il est 8 heures du matin au Chili, il est midi en France.